Home Baudouin

Le mardi 27 septembre 2016, Sa Majesté le Roi nous a rendu visite.

Voici un extrait du discours de Madame la Présidente, Nathalie de T'Serclaes.

 

Sire

Je tiens tout d’abord à remercier votre Majesté d’avoir accepté notre invitation à l’occasion du 130 ème anniversaire de l’ Oeuvre de l’Hospitalité et de l’inauguration des nouveaux dortoirs du home Baudouin.

Votre présence n’est certainement pas étrangère au dévouement sans faille de notre Présidente d’Honneur la Baronne Delruelle qui a présidé notre asbl pendant 50 ans et qui est encore active dans de nombreuses autres associations.

L’histoire de l’œuvre de l’Hospitalité est un condensé de notre histoire sociale. 

Petit à petit on améliore le confort.

A partir de 1989 avec la création de la Région Bruxelloise (et de la cocof) un véritable soutien aux maisons se construit dans le cadre du décret « maisons d’accueil » pour leur permettre d’encadrer les personnes hébergées et de les aider à reprendre pied dans la société.

Ajoutons d’emblée que les subsides des pouvoirs publics ne comblent pas l’ensemble des dépenses auxquelles une maison d’accueil doit faire face. C’est grâce aux donateurs d’hier et d’aujourd’hui et au travail bénévole de ceux et celles qui dès le début se sont investis personnellement et de ceux et celles qui aujourd’hui encore payent de leur personne, que nous existons toujours et que nous avons pu envisager les travaux que nous avons entrepris.

Je veux aussi souligner le partenariat que nous avons avec l’Asbl « logement pour tous » qui nous permet de disposer de 5 studios dits de la Bouquetière qui sont loués par des personnes venant du Home Baudouin. Dans les années 2000 nous avons également fait l’acquisition des bâtiments annexes au Home ce qui nous a permis d’agrandir les espaces collectifs du home et de disposer pour les résidentes du Home Du Pré d’un studio de 4 chambres que nous appelons «  impasse de la Poupée ».

C’est en 2011 à l’occasion de notre 125ème anniversaire que nous avons pris la décision de rénover en profondeur les dortoirs. Il s’est avéré entretemps également nécessaire de rénover la cuisine pour répondre aux critères de plus en plus stricts de l’AFSCA (2013). Les sanitaires ont eux aussi nécessité une rénovation (2015). Et on n’a pas vraiment fini puisqu’on doit aussi remplacer notre ascenseur au vu des exigences en matière de sécurité. Comme vous pouvez le constater, de gros chantiers donc, menés sur cinq années afin de mettre notre maison en conformité avec les exigences actuelles en matière de confort et de sécurité. Je profite de la présence de Madame la Ministre pour la remercier et son administration pour le soutien indispensable à la réalisation de tous ces travaux.

Comme vous le dira Madame Lopez notre directrice du Home Baudouin notre priorité quand une personne vient frapper à notre porte c’est de lui offrir un lieu pour se poser : un lit et un repas. Vous pourrez, lors de votre visite, voir comment cet accueil se concrétise, en particulier dans nos nouveaux dortoirs que nous avons voulu à la pointe en matière de qualité de vie pour nos hébergés mais aussi pour le personnel du Home. Chaque hébergé dispose aujourd’hui d’une chambrette avec une porte et un verrou et une armoire fermant à clé lui assurant un espace privatif et une intimité bien plus grande qu’auparavant. La qualité de l’air a été repensée via un tout nouveau système de ventilation à double flux assurant dans le même temps des économies d’énergie. Une isolation performante des trois étages rénovés a également été réalisée.

Depuis le début l’objet social de l’OH est l’accueil des personnes en difficulté. Au fil de ces 130 années bien des choses ont évolué et le regard que la société porte sur ces personnes a heureusement bien changé. On peut sans doute regretter qu’après 130 ans nous soyons toujours aussi nécessaire mais la vie est ainsi faite que malgré tous les dispositifs mis en place il y aura toujours des gens qui passeront entre les mailles du filet et dont l’accueil sera nécessaire pour leur permettre de souffler et petit à petit de reprendre pied dans la société.

Pour notre part et avec l’aide des pouvoirs publics et de nos donateurs nous avons l’ambition de pouvoir offrir aux personnes en difficulté qui viennent frapper à notre porte un accueil digne du XXI ème siècle et qui soit le reflet du respect que nous leur devons.